Le chemisier féminin en 5 points

On est folle de blouses, surtout Joelle. Voilà c’est dit. Mais d’où vient cette pièce iconique du vestiaire féminin? Quel tissu choisir selon l’effet qu’on veut produire? Le chemisier féminin est clairement rendu ailleurs que le combo chemise blanche et veston noir.

Elle se décline en mille variantes et c’est un impératif quand on parle d’élégance et de sophistication. On s’amuse aujourd’hui à te la décortiquer en 5 points pour que tu retombes toi aussi en amour!

1. On l’a piquée aux gars

Au Moyen-Âge, il ne s’agit pas d’un vêtement élégant, au contraire. C’est un habit de nuit ou un sous-vêtement MASCULIN qui protège des fibres brutes utilisées dans la confection des vêtements à cette époque. Ces dernières étant rugueuses, elles frottent désagréablement sur la peau. Et comme tout bon pyjama ou sous-vêtement se doit d’être propre, la chemise est d’office beige ou blanche, selon la fibre utilisée (ex.: lin, coton) parce qu’on la bout régulièrement pour la garder saine et propre. Bien logique quand on y pense dans cet angle. Les teintures et l’eau chaude font rarement bon ménage, alors on n’imagine pas avec l’eau bouillante!

Autre fait intéressant, la longueur de la chemise est liée directement aux richesses et au rang social. Et ce n’est qu’à la Renaissance qu’on va la moderniser et la porter de jour, à la vue de tous, au lieu de sous la couette. À ce moment, on se met à la décorer, la broder, la teindre et ultimement… la faire porter couramment aux femmes!

2. Les plus beaux détails sur les chemisiers

  • Les cols : Col chemisier, col jabot, col cravate, etc. Ça donne une petite touche complètement différente et on a besoin de moins d’accessoires.
  • Les poignets : On veut les voir! Laisse-les dépasser des manches de ta veste et si tu remontes ta manche, replie-la de façon à ne pas camoufler les jolis détails dans trois plis.
  • Les manches : Elle n’est pas obligée d’être droite! Elle peut être évasée, ajustée sur l’avant-bras seulement, gigot, etc. On la remonte ou non selon les envies et nos habitudes.

3. Dit-on Blouse ou chemisier?

Au Québec, on utilise allègrement le terme blouse bien que la première définition de celui-ci soit celle d’un vêtement de travail porté par protection (comme une blouse de médecin). Ici, on parle plutôt du sa deuxième définition : un chemisier féminin. La chemise donc. En googlant, tu pourras lire : « Le chemisier est un vêtement féminin avec col et manches longues, qui recouvre le buste, le haut du corps, et se ferme devant, souvent avec des boutons. »

Personnellement, on se s’offusque ni de l’un, ni de l’autre, tant qu’on peut en suspendre plein dans notre garde-robe! De toute façon, le vêtement d’origine a tellement évolué qu’il est normal de ne plus savoir comment le nommer par moment : blouse, chemisier, haut manche longue ou tunique. C’est selon le col, la longueur ou la matière. De toute façon, peu importe son nom, la blouse a sa place dans toutes les occasions de notre vie.

4. Le caractère est dans la matière

Si on reproduit une blouse selon le même patron, en changeant drastiquement le tissu, il se passe deux choses. D’abord le tombé se modifie complètement parce qu’aucun tissu ne réagit de la même façon. Secondo, il y a des chances que tu ne reconnaisses même pas le modèle! C’est fou comme la matière changera complètement le caractère du morceau qui est dessiné. Qu’il soit fluide ou structuré, le chemisier est toujours au service de la femme, mais il va s’adapter à différentes humeurs, à différentes circonstances.

Dans un coton blanc bien empesé, il nous donne du caractère, du chic et une allure de femme d’affaires. Taillé dans du crêpe de Chine, brodé ou translucide, il devient bohème et sexy. Et en denim; Il devient décontracté et androgyne. D’ailleurs, tu peux facilement piquer la chemise de ton chum pour la porter en veste ou en tunique (surtout si tu mesures 5 pieds!)

5. C’est l’alternative à la robe

Le concept est simple, la chemise est ta meilleure alliée si tu feelais un matin pour porter une robe, mais que, par choix ou obligation, tu dois porter un pantalon. C’est probablement le vêtement le plus élégant après la robe si tu choisis un style chic et féminin.

En juillet, Joelle te parlais de son astuce « Met une robe » dans son billet : 5 jours 5 robes. Tu pourrais te dire que porter une blouse avec ton pantalon noir ou ton jeans qui te fait le mieux, c’est probablement ta meilleure option! Chic, féminine et classe en 30 secondes. C’est assez dur de faire un faux pas avec ça.

Alors si jamais tu as encore besoin d’être convaincue, on te laisse ici sur encore plus de prises de vues de ce look fabuleux. Xx

Laisser un commentaire